Rapport ESVAC 2013: surveillance de la consommation des antimicrobiens à usage vétérinaire

L’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a publié le rapport ESVAC (European Surveillance of Veterinary Antimicrobial Consumption) 2013 sur les ventes des médicaments antimicrobiens à usage vétérinaire. Ce rapport présente des données de consommation standardisées des antimicrobiens, basées sur les conditionnements vendus.

Ce 15 Octobre 2015, l’EMA a publié le cinquième rapport ESVAC qui donne les résultats de la consommation d'antibiotiques  à usage vétérinaire en 2013. Les résultats provenant de 26 pays de l’Union européenne (UE/EEA) ont été analysés.
Pour la Belgique, la consommation d'antibiotiques, normalisée pour la biomasse présente ou produite  dans l'élevage (156.6 mg/kg PCU), reste élevée aussi en 2013 par rapport à la consommation dans l’Union européenne. Elle est également élevée en comparaison avec la consommation dans les pays voisins, comme la France (95.0 mg/kg PCU) ou les Pays-Bas (69.9 g/kg PCU) qui présentent une structure d’élevage relativement semblable à celle de la Belgique.

Résumé :


graphique 


La tendance de la vente des antibiotiques à usage vétérinaire entre 2010 et 2013, a été évaluée pour les pays pour lesquels des données de trois années consécutives étaient disponibles . Une baisse globale des ventes d’antibactériens vétérinaires d'environ 13% a pu être constatée entre 2010 à 2013 (en mg substance/ kg PCU). la biomasse est restée relativement constante durant cette période. Une diminution  de l'utilisation de certains antibiotiques critiques - substances importantes pour la santé publique - tels que les macrolides a également été constatée principalement en 2012 et 2013. Cependant, la vente des céphalosporines de 3ème et 4 ème génération et des fluoroquinolones  reste stable ou a légèrement augmenté durant cette période. En 2010, la vente des céphalosporines de 3e et 4e génération s’élevait à 0.05 % des ventes totales, et à 0,04% en 2013. Les chiffres respectifs pour les fluoroquinolones étaient de 0,4% et 0,7%.

Parallèlement à la publication du rapport ESVAC, l’EMA met à disposition sur son site Internet une banque de données interactive basée sur le logiciel "business intelligence" qui permet au grand public de faire des requêtes spécifiques pour établir des tendances  relatives à  l'utilisation des antibiotiques ou pour comparer les chiffres des états membres sélectionnés.

Dernière mise à jour le
28/08/2017