News AFMPS

Il y a 12 résultat(s) trouvé(s) sur base des critères de recherche

1-10 de 12 résultats

L’asbl Farmaka, subsidiée par l’afmps pour soutenir l’usage rationnel des médicaments, vient de publier une version renouvelée du Formulaire de soins aux personnes âgées (anciennement connu comme le Formulaire MRS) sur son site internet. Ce formulaire est un outil de référence pour la prescription de médicaments chez les personnes âgées.

La réglementation prévoit la possibilité pour les médecins et dentistes de prescrire les médicaments sous le nom de leur(s) principe(s) actif(s) désigné(s) alors par leur dénomination commune internationale (DCI). Il s’agit de la prescription en DCI. L’afmps rappelle qu’une note a été rédigée à l’attention des prescripteurs et des pharmaciens leur permettant de rendre opérationnelle la réglementation « prescription en DCI ».

Le Centre Belge d’Information Pharmacothérapeutique (CBIP, asbl) a développé une application mobile pour smartphones et tablettes qui ouvre le contenu du Répertoire Commenté des Médicaments (Répertoire).

Des documents et matériels destinés à minimiser les risques liés à certains médicaments sont exigés dans le cadre de leur autorisation de mise sur le marché. Ils contiennent des informations importantes pour les professionnels de la santé et/ou les patients, dans le but de garantir une utilisation sûre et efficace de ces médicaments. Afin de rendre ces documents et matériels éducationnels facilement accessibles pour les personnes concernées, l’afmps les publie sur son site internet.

Le lévonorgestrel et l’ulipristal (pilules du lendemain) restent des contraceptifs d'urgence appropriés pour toutes les femmes, indépendamment de leur poids.

En réponse aux récentes publications mettant en doute la sécurité et l’efficacité de certains médicaments autorisés et disponibles entre autres sur le territoire belge, l’afmps voudrait rappeler que la mise sur le marché/commercialisation des médicaments est très sévèrement réglementée et contrôlée tant au niveau national qu’européen.

L’afmps lance ce 29 avril 2013 une campagne de sensibilisation, « MÉDICAMENTS ET ENFANTS: ATTENTION, UN MÉDICAMENT N’EST PAS UN BONBON! », et propose quelques conseils pour aider au bon usage des médicaments chez les enfants. A cette occasion trois brochures pour aider le public à déterminer quand et comment donner un médicament à un enfant sont diffusées via les cabinets des médecins et des pédiatres, les pharmacies ainsi que les consultations ONE et Kind en Gezin. Elles sont également consultables et téléchargeables sur le site www.médicamentsetenfants.be.

Le procédé de stockage et de consultation des notices pour le public et des résumés des caractéristiques du produit (RCP) des médicaments autorisés et commercialisés en Belgique a été modifié. Le nouveau système est maintenant géré au sein même de l’afmps et la mise à jour des documents est automatisée. Ce système entraîne peu de changements pour l’utilisateur.

L’EMA confirme la balance bénéfices/risques positive des médicaments à base de kétoprofène à usage local. Les médecins qui en prescrivent et les pharmaciens qui les délivrent sont tenus d’informer les patients sur la manière appropriée d’utiliser ces médicaments. En Belgique, seul le FASTUM gel est autorisé et commercialisé. Actuellement, il est de délivrance libre mais, selon les nouvelles recommandations de l’EMA, il sera prochainement soumis à prescription médicale.

La Commission pour les médicaments à usage humain, la Commission pour les médicaments homéopathiques et la Commission pour les médicaments à base de plantes ont émis des recommandations concernant les médicaments – et notamment les médicaments à usage pédiatrique – qui contiennent de l’éthanol (alcool) en tant qu’excipient. L’AFMPS approuve ces recommandations qui visent à protéger les patients et en particulier les enfants. Les demandeurs/ titulaires d’autorisation de mise sur le marché et/ ou d’enregistrement de tels médicaments sont invités à tenir compte de ces recommandations.