News AFMPS

Il y a 7 résultat(s) trouvé(s) sur base des critères de recherche

1-7 de 7 résultats

Tout titulaire d’autorisation de mise sur le marché (AMM) ou d’enregistrement belge de médicaments à usage humain ou vétérinaire doit notifier à l’Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé (AFMPS) le nom du responsable en matière de pharmacovigilance. Les circulaires 544 et 545 rappellent cette obligation et donnent des informations pratiques à ce sujet.

La circulaire 547 de l’Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé (AFMPS) rappelle l’obligation pour les détenteurs d’AMM de médicaments de notifier à l’AFMPS la date à laquelle ceux-ci sont mis sur le marché ou en sont retirés. La circulaire 547 donne des directives sur la manière dont les données relatives au statut de commercialisation en Belgique des médicaments autorisés par la Commission européenne (procédure centralisée pour l’obtention d’une AMM) doivent être communiquées à l’AFMPS.

Le deuxième rapport annuel de l’Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé (AFMPS) présente un aperçu de ses réalisations en 2008, sous forme d’articles descriptifs, d’interviews et de chiffres. L’AFMPS vous invite à en prendre connaissance.

Dans le cadre de la vaccination contre la Fièvre Catarrhale Ovine (ou maladie de la langue bleue), les professionnels de la santé animale sont invités à signaler tout problème à l’Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé (AFMPS) et notamment les réactions anaphylactiques. Pour ces réactions, un programme de recherche est proposé où une « check-list » clinique associée à des prises de sang doivent être renvoyées à l’ARSIA (Association Régionale de Santé et d’Identification Animale).

Après une période d’indisponibilité, le vaccin destiné à lutter contre la maladie de Newcastle chez le pigeon, causée par le paramyxovirus aviaire, va être à nouveau bientôt disponible.

Le 17 février a eu lieu la première réunion des deux chambres (l’une pour les produits à usage humain et l’autre pour les produits à usage vétérinaire) de la Commission mixte récemment créée. Cette Commission est chargée d'émettre des avis concernant le statut de produits pour lesquels il existe un doute quant à la législation dont ils relèvent: s'agit-il d'un médicament, d’un produit alimentaire, d’un cosmétique, d’un dispositif médical ou d’un biocide? La décision finale est prise par le Ministre ou son représentant sur avis de cette Commission.

L’AFMPS a rédigé une circulaire concernant les inspections de pharmacovigilance à l’attention des titulaires d’autorisations de mise sur le marché de médicaments à usage humain et vétérinaire et des personnes responsables en matière de pharmacovigilance.