Retrait du marché du Thelin : suivi

Le médicament Thelin (antagoniste des récepteurs de l’endotheline (ERA) utilisé dans le traitement de l’hypertension artérielle pulmonaire), a été retiré du marché au vu de sa toxicité hépatique. Le Comité pour les médicaments à usage humain (CHMP)  de l’Agence européenne des médicaments (EMA) réévalue les médicaments de cette classe et, dans l’attente des résultats, recommande aux prescripteurs de suivre les directives relatives au traitement de l’hypertension pulmonaire. Les patients traités par Thelin doivent consulter leur médecin pour modifier leur traitement.

Le Comité scientifique des médicaments à usage humain (CHMP) de l'EMA a examiné les données de toxicité hépatique, dont trois cas d'atteinte hépatique mortelle qui ont amené le titulaire de l'autorisation de mise sur le marché Pfizer à retirer Thelin du marché mondial et à mettre fin à tous les essais cliniques en cours. Le Comité a également examiné les autres alternatives de traitement.

Le CHMP s’est penché sur trois cas d'atteinte hépatique fatale. Un des cas était survenu au Royaume-Uni en 2009, et les deux autres cas étaient survenus au cours d’essais cliniques en Inde et en Ukraine en 2010. Dans deux des trois cas, le lien de causalité avec Thelin a été établi. Les nouvelles données suggèrent que la toxicité hépatique grave ne peut être évitée chez tous les patients. Les cas observés n'étaient pas associés à des facteurs de risque identifiables, ils ne pouvaient pas être décelés par une surveillance régulière, et ils n'ont pas pu être résolus par l'interruption de Thelin.

Thelin contient comme substance active le sitaxentan, un antagoniste des récepteurs de l'endothéline (ERA). Il est autorisé dans l'Union européenne (UE) depuis 2006 pour le traitement de l'hypertension artérielle pulmonaire.

Le titulaire de l'AMM procèdera au retrait de Thelin du marché mondial par étapes, de manière à permettre une transition sûre vers une autre alternative de traitement.

Le CHMP a noté que des alternatives de traitement sont disponibles, parmi lesquelles deux autres antagonistes des récepteurs de l'endothéline (ERA) autorisés via la procédure centralisée : Tracleer (bosentan) et Volibris (ambrisentan). La toxicité hépatique peut être un effet de classe, mais la fréquence et l'intensité peuvent varier. Des recommandations strictes doivent être prises en compte, en termes de dosage et de surveillance hépatique. A l’heure actuelle, le Comité a démarré une analyse cumulative du profil d’hépatotoxicité de ces antagonistes des récepteurs de l'endothéline, afin de confirmer qu'ils constituent encore une option intéressante dans le traitement de l'hypertension pulmonaire. Bien que cette analyse soit en cours, le CHMP recommande aux prescripteurs de se conformer aux lignes directrices de traitement lors du choix des traitements alternatifs.

Les prescripteurs sont informés directement par le titulaire de l'AMM ; et ils sont priés de ré évaluer le traitement de leurs patients le plus tôt possible.

Aucun nouveau patient ne peut se voir prescrire du Thelin. Il est recommandé aux patients traités par le Thelin ou participant à des études avec le Thelin de ne pas arrêter le traitement avant d’avoir consulté leur médecin traitant, afin de discuter des traitements alternatifs appropriés.

Notes
1. Ce communiqué de presse, ainsi que tous les documents qui y sont associés, sont disponibles sur le site internet de l’EMA.

2. Le communiqué de presse relatif au retrait de Thelin datant du 10 Décembre 2010 est disponible sur le site internet de l'Agence.

3. Pfizer a notifié à la Commission européenne son intention de retirer l'autorisation de mise sur le marché du Thelin le 10 Décembre 2010.

4. Plus d'information sur Thelin, Tracleer et Volibris peut être trouvée dans les rapports publics d'évaluation européens (EPARs) disponibles sur le site internet de l’EMA.

5. Parmi les autres médicaments indiqués dans l'hypertension artérielle pulmonaire, on trouve les produits suivants, autorisés via la procédure centralisée : Adcirca (tadalafil), Revatio (sildénafil) et Ventavis (iloprost). Plus d'information sur ces médicaments peut être trouvée dans les rapports publics d'évaluation européens (EPARs) disponibles sur le site internet de l’EMA.

6. Plus d'information sur les travaux de l'EMA peut être consultée sur son site Web: http://www.ema.europa.eu/

Contact: vig@fagg-afmps.be
 

Dernière mise à jour le
23/01/2013