Opération Pangea X : contrôle international visant les médicaments et dispositifs médicaux contrefaits et illégaux

Pour la dixième fois consécutive, les Douanes belges, l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) et la Cellule Hormones de la direction centrale pour la lutte contre la criminalité grave et organisée (DJSOC) de la Police Fédérale ont participé à l’opération de collaboration internationale Pangea. Cette opération, coordonnée par INTERPOL, vise spécifiquement l’interception de médicaments et de dispositifs médicaux contrefaits et illégaux. Cette année, une attention particulière portait sur les dispositifs médicaux contrefaits tels que le matériel de dentisterie et les préservatifs, ainsi que sur les opioïdes et plus particulièrement le Fentanyl.

En Belgique, les vérifications conjointes, menées du 8 au 14 septembre 2017, ont permis l’inspection de 8 547 envois postaux et par service de courrier express, dans les aéroports belges de Zaventem (B-Post, DHL Vilvoorde, TNT, UPS et FEDEX) et Bierset (TNT, Aramex et Swissport).

Parmi ces colis contrôlés, 336 envois ont été bloqués pour suspicion de présence de médicaments ou de dispositifs médicaux. L'AFMPS a ensuite saisi 136 de ces colis.

Les pays d’origine à risque sont la Chine, l’Inde, la Thaïlande, la Turquie et Hong Kong.

Les produits les plus souvent trouvés sont :

  • des produits stimulants l’érection,
  • des produits analgésiques,
  • des substances psychoactives,
  • des produits dopants, anabolisants, stéroïdes,
  • des produits amaigrissants illégaux.

Par ailleurs, les services douaniers ont encore dressé 572 constats concernant des substances autres que des médicaments, dont 177 de contrefaçon, 164 de sous-estimation fiscale, 40 liés à la sécurité alimentaire, 103 enlèvements sans vérification et 88 constats entre autres en matière de de stupéfiants et de CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction).

La Cellule Hormones de la DJSOC a lancé une investigation sur plusieurs sites internet de vente de médicaments illégaux, suspectés d’être gérés par des citoyens belges. Des enquêtes sont en cours afin d’identifier et de localiser les personnes concernées, de saisir les biens et, si possible, de procéder à des arrestations.

L'opération Pangea vise à lutter contre le commerce illégal et la contrefaçon de médicaments, la contrefaçon d’instruments médicaux et contre le crime organisé lié à ce type de commerce.

Dans cette optique, cette opération a également pour objectif :

  • de fermer les sites de vente de ces produits sur internet;
  • de perturber les flux de paiements électroniques qui sont occasionnés par ce commerce ;
  • d’intercepter aux postes frontières les produits eux-mêmes, envoyés par les sociétés de courrier et les entreprises postales.

Plus largement, le but de l'opération est de faire connaître les dangers liés à l'achat de médicaments et de produits de santé contrefaits via le circuit illégal sur internet.

Communiqué d’INTERPOL 25.09.2017

 

Contacts

SPF Finances - Administration générale des Douanes et Accises

North Galaxy

Boulevard du Roi Albert II, 33 bte 37

1030 BRUXELLES

Porte-paroles

Florence Angelici (FR)

+32 470 77 57 28

+32 2 57 757 28

florence.angelici@minfin.fed.be

Francis Adyns (NL)

+32 470 76 22 44

+32 257 622 44

francis.adyns@minfin.fed.be

 

AFMPS

Eurostation II

Place Victor Horta 40/40

1060 BRUXELLES

Porte-parole

Ann Eeckhout +32 495 23 71 69

 

Unité Spéciale d’Enquête

medicrime@afmps.be

 

Dernière mise à jour le
25/09/2017